Les différents motifs de camouflage (pixellisés, tigrés, arpat, marpat, ucp,… )

Les motifs de camouflage semblent tous se ressembler, pourtant il existe de nombreux modèles différents de filets de dissimulation. Les formes et les couleurs peuvent varier en fonction du pays d’origine et de l’utilisation prévue pour le camouflage. Les nouvelles technologies permettent de créer des motifs toujours plus sophistiqués qui renforcent l’effet de dissimulation.

Quels sont les camouflages courants en Europe ?

Les camouflages les plus utilisés par les armées européennes sont au nombre de 3 : le DPM (Disruptive Pattern Material), le CCE (Camouflage Centre Europe) et le Flecktarn.

Le DPM, un grand classique de l’armée britannique

Le DPM a été créé en 1966 et décliné en de très nombreuses versions. Le modèle P84 a été utilisé pendant 10 ans, jusqu’en 1994. Il se compose de plusieurs teintes : beige, marron, vert gazon et noir. Le DPM Tropical est une variante destinée aux terrains d’opérations situés dans les pays chauds. A partir de 1995, les différentes versions ont fusionné pour donner naissance à un motif de filet unique utilisable dans tout type d’environnement. L’intervention de l’armée britannique en Afghanistan a débouché sur la mise au point du MTP ( Multi Terrain Pattern), qui est une combinaison du DPM et du Crye Multicam, un camouflage conçu pour l’armée américaine. Le DPM britannique est le motif de camouflage qui a connu la durée de vie la plus longue. Il a été adopté ou copié par de nombreuses armées dans le monde.

Le CCE, le camouflage de l’armée française

Le CCE est destiné à une utilisation dans les zones tempérées. Il se compose de 4 couleurs particulièrement adaptées aux zones boisées : marron, noir, beige et vert foncé. Les armées françaises utilisent ce camouflage depuis 1991 en remplacement des tenues kaki unies et du camouflage TAP 47. L’Autriche équipe également ses troupes avec le CCE. Les nouveaux textiles utilisés par l’armée modifient l’aspect du camouflage. Les motifs peuvent sembler moins marqués à cause de la trame du tissu. Ces nouveaux matériaux sont à la fois plus légers et plus résistants et conservent leurs coloris d’origine plus longtemps.

Le Flecktarn

Les motifs de ce camouflage d’origine allemande se composent de pois colorés. Le Flecktarn est disponible en 3 versions : zones tempérées, arctiques ou désertiques. Ce camouflage est utilisé par de nombreux pays comme l’Espagne, la Suisse, la Russie ou le Canada.

Quels sont les camouflages de l’armée américaine ?

L’armée américaine a toujours accordé une grande attention à la qualité de ses camouflages. Elle reste une référence pour l’habillement des troupes et les dispositifs de dissimulation comme les filets de camouflage.

Le Marpat, un motif pixelisé

Jusqu’en 2004, le motif de camouflage standard pour l’armée américaine était le M81 woodland, qui ressemble beaucoup au CCE. Il a été remplacé en 2004 par le MARPAT (MARines PATtern). Le Marpat est composé de petits pixels. Ce camouflage US se décline en 3 versions qui font appel à des teintes différentes : woodland, désert et urban. Une version spéciale a été créée pour les soldats de la Navy : le NWU (Navy Working Uniform). Son motif pixelisé comporte un camaïeu de gris et de bleu.

L’ARPAT (ARmy PATtern) pour les troupes terrestres

L’Arpat est également appelé UCP (Universal Camouflage Pattern). Il s’agit également d’un motif pixelisé qui comporte 3 teintes : noir, vert sauge et gris urbain. L’UCP a été abandonné en 2014 en faveur du motif Scorpion V2. Celui-ci est destiné à être utilisé dans tous types d’environnements. Les forces de l’air américaine sont, quant à elles, restées fidèles au ABU (Airman Battle Uniform), qui se compose de rayures semi-pixelisées gris-bleu.

Quels sont les autres types de camouflages existants ?

En plus de ces grands classiques, il existe des camouflages qui répondent à des besoins spécifiques, comme les camouflages pour le désert ou ceux destinés aux opérations nocturnes. L’univers du camouflage est en constante évolution. De nombreux motifs sont testés puis abandonnés s’ils n’ont pas fait leurs preuves sur le terrain.

Les camouflages désert

De nombreuses armées dans le monde disposent de camouflages dédiés aux zones désertiques. Plusieurs variantes sont possibles : couleur beige unie, combinaison de 3 couleurs (beige, vert clair, marron) ou de 6 couleurs (ajout de noir et de plusieurs nuances de marron). Ce type de camouflage est particulièrement adapté aux milieux ouverts, désertiques ou avec une végétation rase.

Le splinter night

Ce camouflage se compose de motifs foncés gris et noirs. Il peut être utilisé de nuit ou dans les bâtiments peu éclairés.

Le camouflage “bandes de tigre”

Le camouflage avec motifs tigrés ressemble au woodland mais en plus foncé. Ce type de camouflage est particulièrement efficace pour se dissimuler à la tombée de la nuit.